Actualités
Publications
Conseils pour vendre votre bien immobilier loué

Conseils pour vendre votre bien immobilier loué

Publié le : 29/10/2021 29 octobre oct. 10 2021

Un propriétaire peut vendre son logement loué dès qu’il le souhaite, qu’il soit occupé ou non par un locataire. Cependant, le propriétaire doit être vigilant et respecter certaines règles si la vente de son bien immobilier est réalisée avec ou sans congé du locataire.

La vente d’un logement occupé

Si le propriétaire décide de vendre le logement en laissant y vivre son locataire, le bail continue dans les mêmes conditions même après la vente.

Le propriétaire peut disposer d’un droit de visite, si le contrat de location le prévoit, pour accéder au logement afin de le faire visiter à d’éventuels acquéreurs. 
Chaque visite ne peut excéder deux heures au maximum lors des jours ouvrables, et elle ne peut être organisée ni un dimanche, ni un jour férié, ni en l’absence du locataire sans son accord express par écrit. Le locataire et le bailleur doivent donc décider d’un commun accord, des jours et horaires des visites du logement. 

Si le logement est vendu habité par le locataire, l’acquéreur doit, en sa qualité de bailleur, transmettre ses coordonnées au locataire, ainsi que lui restituer le dépôt de garantie lors de son départ du logement.

Le Code civil interdit à l’acquéreur du logement loué d’expulser son locataire si le bail locatif a été réalisé par un acte authentique ou dont la date est certaine, sauf si le locataire manque à ses obligations comme le paiement du loyer et des charges.

Le propriétaire d’un logement peut néanmoins décider de donner congé à son locataire, sous respect des dispositions légales, notamment pour ne pas subir une décote sur la valeur de son bien immobilier. 

Le congé pour vendre un logement loué : un cadre légal strict


Le congé pour vendre sur un bail de location est très encadré, avec de nombreuses conditions de forme et de délai à respecter de la part du bailleur :
  • Le congé pour vendre ne peut être donné que pour la date d’échéance du bail
  • Le bailleur doit adresser à son locataire une lettre de congé, comportant des mentions obligatoires telles que le motif du congé, la description du logement ainsi que le prix et les conditions de vente du bien et de ses annexes (local à vélo, place de parking, ...), etc.
La lettre de congé doit être délivrée à chaque signataire du bail de location, soit par lettre recommandée avec accusé de réception, soit par acte d’huissier, sinon par une remise en main propre en contrepartie d’un émargement ou récépissé.
Pour les logements loués non meublés et soumis à la loi du 6 juillet 1989, la lettre de congé doit être accompagnée de la notice d'information relative aux obligations du bailleur et aux voies de recours et d'indemnisation du locataire.
  • Le propriétaire doit respecter un délai de préavis pour le congé, variant selon le type de logement :
    • Pour un logement vide : le préavis est d’au moins 6 mois avant la fin du bail ;
    • Pour un logement meublé : le préavis est d’au moins 3 mois avant la fin du bail.
  • Selon des conditions d’âge ou de revenus, certains locataires sont protégés du congé initié par le bailleur, où la résiliation du bail est soit impossible, soit soumise à des conditions particulières comme l’obligation de proposer des solutions de relogement.
  • Si le locataire est intéressé par l’achat du logement vide, il peut bénéficier d’un droit de préemption, c’est-à-dire, qu’il est prioritaire aux autres acquéreurs. Il doit confirmer sa volonté d’achat du logement auprès du bailleur dans :
    • Un délai de 2 mois après réception de la lettre de congé en l’absence d’un prêt bancaire ;
    • Un délai de 4 mois après réception de la lettre de congé en cas de demande d’un prêt bancaire.

La sanction d’un congé frauduleux

Le locataire peut contester le congé pour vendre, notamment si la lettre de congé souffre d’irrégularités comme l’absence d’une mention obligatoire, ou si elle est adressée sans respecter le délai de préavis. 

Le locataire doit contacter le bailleur par courrier avec accusé de réception en détaillant avec précision l’objet de la contestation. La commission départementale de conciliation est apte à aider gratuitement le locataire et le propriétaire à chercher une solution amiable.

Si le désaccord est maintenu, les parties peuvent saisir le juge du contentieux du tribunal judiciaire proche du lieu du logement loué.

Il est à rappeler que la loi du 23 décembre 1986 sanctionne le bailleur délivrant un congé frauduleux par une amende pénale « dont le montant ne peut être supérieur à 6 000 € pour une personne physique et à 30 000 € pour une personne morale ». Toutefois, « le montant de l'amende est proportionné à la gravité des faits constatés » et le locataire peut également se constituer partie civile pour obtenir l’allocation de dommages et intérêts.

 

Historique

<< < 1 2 > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.
Information close
Chers Clients,

Dans ce contexte épidémique, tout est mis en œuvre pour assurer votre sécurité et celle de nos collaborateurs lors des rendez-vous.

Ainsi, dans l'immédiat, nous sommes contraints de vous demander le respect scrupuleux de certaines mesures avant de vous présenter à l'office pour notre rendez-vous.

Consulter les mesures sanitaires en vigueur

Ok